[Livre] En attendant Bojangles**

Premier roman d'un jeune auteur nantais, En attendant Bojangles est le petit événement qui remue le milieu littéraire en ce début d'année 2016. Grand Prix du roman RTL, Goncourt des lycéens, Prix du roman France Télévision, cet opuscule de 150 pages qui se dévore en quelques heures à peine semble trouver son public.

Il y est question d'une famille (celle de l'auteur?) gentiment déjantée, savoureusement décalée. Le narrateur, son père et sa mère vivent une existence où tout est plaisir et folie quotidienne et où toute contrainte est soigneusement évitée.

A la base, tout est réuni pour faire un roman au moins agréable, voire carrément jubilatoire. Sauf que pour ça, il aurait fallu un vrai talent derrière la plume. Un style pouvant emprunter à la folie de ses personnages, des envolée littéraire à la (dé)mesure de cette femme délurée. L'auteur sait distiller ça et là quelques bons mots, quelques formules bien trouvée, mais globalement, que tout ceci est plat, fade, sans saveur. La folie dont tout le récit est drapée semble plaquée, artificielle, désincarnée.

Un roman pas désagréable mais vraiment pas à la hauteur des louanges qu'il s'est attiré.

Note : 2/5

Auteur : Olivier Bourdeaut

Editeur : Finitude

Année : 2016

Retour à l'accueil